Tagliafico détesté par la France, l'OL l'a sauvé – www.foot01.com

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-08 09:00:55

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Tagliafico détesté par la France, l’OL l’a sauvé

Vainqueur de la Coupe du Monde 2022 avec l’Argentine, Nicolás Tagliafico avoue avoir eu un gros coup de mou une fois l’euphorie retombée, d’autant plus qu’il est revenu en tant que bourreau des Français du côté de Lyon…

La vie de Nicolás Tagliafico a clairement changé le 18 décembre 2022, quand sa sélection argentine a remporté la Coupe du Monde lors d’une finale complètement folle face à la France (3-3, 4 tirs au but à 2). S’il n’échangerait ce précieux trophée contre rien au monde, le latéral gauche sait que cette victoire contre les Bleus s’est un peu retournée contre lui une fois de retour à Lyon. Avouant avoir traversé une période compliquée, entre les mauvais résultats de l’OL en championnat, ses mises à l’écart du groupe par ses entraîneurs respectifs, Tagliafico espère avoir mangé son pain noir du côté du Groupama Stadium.

« J’ai ressenti une baisse de motivation »

« Ma vie en France ? Après la Coupe du Monde, il y a eu une rupture et on me regardait différemment. J’ai ressenti une baisse de motivation en constatant que les choses n’évoluaient pas au club. Aujourd’hui, c’est différent, je suis animé par l’envie de m’en sortir et de m’ouvrir à la vie française. Je regrette d’avoir arrêté les cours de français, mais je pense avoir progressé en compréhension orale. Je dois pratiquer davantage. La Ligue 1 ? La Ligue 1 est compétitive et physique, avec peu de possession et un jeu très vertical. J’ai dû m’adapter, mais je tire des leçons de tout et de tout le monde. Quand je suis arrivé, l’objectif était différent. On m’avait parlé de la construction d’une équipe taillée pour l’Europe. La réalité a été différente, mais cela sert d’expérience pour ma carrière et ma vie. Nous devons nous surpasser pour atteindre nos objectifs dans cette situation et aller de l’avant », a avoué, en conférence de presse, le défenseur argentin, qui espère retrouver le sourire d’ici à la fin de la saison en allant pourquoi pas au bout de la Coupe de France avec les Gones.

  • Tweeter