Surmonter la pression face aux Aiglons – www.allezpaillade.com

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-07 19:00:00

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Surmonter la pression face aux Aiglons

Le MHSC a deux cols à franchir : l’OGC Nice et le Paris Saint-Germain. Avec les prestations récentes face aux concurrents directs ou encore à Marseille, difficile de trouver des motifs d’espoir. Néanmoins, c’est dans l’adversité que parfois quelques éclairs de bravoure apparaissent. Le Montpellier Hérault l’avait d’ailleurs prouvé au match aller en récoltant le point du match nul.

Michel Der Zakarian, privé de Modibo Sagnan, pourra compter sur le retour de Bećir Omeragić et de Christopher Jullien. Espérons que le Suisse permette de retrouver de la sérénité dans un secteur de jeu à la ramasse contre Marseille et Strasbourg. Il faudra être concentré, communiquer et efficace pour espérer ramener des points de Nice. Offensivement, il sera intéressant de voir si Michel Der Zakarian redonne une nouvelle chance à Akor Adams ou si un passage à cinq défenseurs entraînera son retour sur le banc. On a attendu plus, de tous les joueurs pour aller chercher des points dans cet objectif maintien. Il faut se dépouiller pour ne pas sortir des rencontres avec des regrets. Il faut agir avant qu’il ne soit trop tard pour réagir !

Nice, longtemps solide dauphin du PSG, n’a plus gagné depuis quatre matchs et la qualification en coupe de France à la Mosson. Ils sont notamment allés s’incliner deux buts à un autre Stadium de Toulouse et Clermont est allé chercher un point à l’Allianz Riviera. Nice est actuellement cinquième avec une moins bonne attaque que la Paillade (seulement vingt trois buts marqués) mais avec la meilleure défense du championnat. Terem Moffi sera le joueur à suivre avec ses sept buts et deux passes décisives.

La pression monte pour le maintien et depuis une semaine, notre onze fétiche occupe la place de barragiste. Pour ne pas y rester trop longtemps et pourquoi pas en sortir tant c’est serré dans cette lutte pour rester dans l’élite, il faut prendre des points, partout, peu importe la manière. Mais une chose est sûre, il faudra mettre le bleu de chauffe pour s’en sortir. Gérer la pression, par le combat et l’abnégation, faites mal aux Aiglons.