Real Madrid – Leipzig (1-1) : Les notes complètes [Ligue des Champions – 1/8 retour] – www.hommedumatch.fr

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-06 23:17:03

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Homme du Match : Orban (7) : Un vrai match de patron, il embête bien Vinicius dans un duel au sommet, lequel passe d’ailleurs tout près d’un rouge pour un énième geste d’humeur sur son meilleur ami du soir. Il se trouve au bon endroit au bon moment et remet son équipe dans la course à la qualification, en propulsant une bonne tête au fond du but de Lunin.

 

Real Madrid C.F. : 4-3-1-2

 

Lunin (5.5) : Quelques occasions à gérer mais surtout peu de tirs cadrés à affronter. Il gère comme il faut. Le portier Madrilène est totalement impuissant sur la tête d’Orban à bout portant.

Mendy (6) : Un bon match pour lui, et surtout une bonne capacité de contre-attaque, il alimente Vinicius et fait pencher son équipe du côté gauche.

Nacho (5.5) : Un match convaincant mais un petit cran en-dessous d’un enthousiaste Rüdiger.

Rüdiger (6) : Il répond au match de patron d’Orban avec un match de patron lui aussi. On retiendra d’ailleurs cet espèce double arrêt juste avant l’égalisation d’Orban, qu’il célèbre comme un but, comme une qualification.

Carvajal (4.5) : Clairement pas le match de sa carrière, il est d’ailleurs très mal placé sur le but de Leipzig en plus de mal dégager la balle, qui profite à Raum.

Camavinga (5.5) : Un match correct, quelques bonnes interventions mais peu d’inspiration. Sacrifié à la pause pour changer de système, il reste sur le banc pour la reprise, remplacé par Rodrygo (5.5). Le Brésilien fait une bonne entrée mais un peu timorée.

Kroos (6) : Quelques interventions défensives ratées voire bien laides, mais une capacité éternelle à faire la bonne passe au bon moment. Il est bien heureux de ne prendre jaune qu’à un quart d’heure de la fin. Il est logiquement remplacé par Modrić à la 77ème. L’occasion, même avec les nombreuses blessures, de rappeler la profondeur de banc de cette équipe.

Tchouaméni (5.5) : Pas le joueur le plus en lumière, mais un gros travail de l’ombre au milieu pour défendre.

Bellingham (5.5) : Une première période très moyenne avec un placement assez aléatoire dans un schéma tactique étrange. Retour à la normale au retour des vestiaires, qui s’accompagne du retour d’un meilleur Bellingham. Remplacé par Joselu à la 85ème.

Vinicius (6.5) : Comme trop souvent, il se montre trop nerveux, Orban en témoignera, et passe proche d’un rouge stupide. Sautes de concentration ou pas, il est à la conclusion d’une remarquable contre-attaque menée par l’inévitable Jude Bellingham et ouvre le score. Une occasion, un but. Et donc une remarquable concentration…

Valverde (6) : Toujours avec ses 8 poumons, il fait l’essuie glace sur le côté droit même quand son équipe est dans le mal, mais manque de précision sur ses frappes dans sa position préférentielle.

 

RB Leipzig : 4-4-2

Gulacsi (6) : Pas énormément de travail à faire mais ce sont évidemment les matches les plus compliqués. Il garde son sang-froid et sa concentration pour sortir les bons arrêts au bon moment.

Raum (5.5) : Bien présent sur son aile pour tenter de faire plier l’experimenté Carvajal, il multiplie les bonnes courses vers l’avant.

Lukeba (5) : Un bon match, convaincant pour l’ancien Lyonnais.

Orban : Voir ci-dessus.

Henrichs (4) : Très peu précis, aussi bien dans ses interventions que dans ses passes.

Simons (4) : On sait qu’il peut faire les différences, il le sait aussi, mais il reste trop statique. Presque tout le temps arrêté, il se contente d’orienter le jeu, le fait bien, mais peut vraiment faire mieux…

Schlager (5.5) : Un assez bon match malheureusement entaché tres tôt avec un jaune en debut de match. Remplacé par Elmas a la 85ème.

Haidara (5) : Moyen derrière, peu vu devant, un match assez anonyme. Remplacé par Kampl à la 90ème.

Olmo (5) : Un manque de précision qui est notamment explicable par une trop grande précipitation. Il se rate en voulant tout faire trop vite.

Openda (4) : Très, trop imprécis, aussi peu de réussite que de lucidité pour lui devant le but. Il manque plusieurs fois le coche sur de grosses opportunités. Remplacé par Poulsen à la 77ème.

Sesko (4.5) : Il a donné le tour à Openda, lui qui avait raté plusieurs occasion à l’aller, il montre un peu moins de déchet ce soir mais est aussi moins trouvé. Remplacé par Baumgartner à la 85ème.