National – Nancy : Patrick Gabriel (ex-responsable de la cellule de recrutement du centre de formation) conteste son licenciement et réclame 190 000 € – www.foot-national.com

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-06 14:19:00

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Zapping Foot National À la 93, le film

L’AS Nancy Lorraine va devoir s’expliquer devant la justice. Selon les informations de l’EST Républicain, l’ex-responsable de la cellule de recrutement du centre de formation Patrick Gabriel conteste son licenciement et réclame 190 000 euros. Il vient de saisir la justice via le conseil de prud’hommes de Nancy.

“Pour nous, il y a une absence de cause réelle et sérieuse de la rupture du contrat de travail”, assure Me Eric Horber, l’avocat de Patrick Gabriel, dans les colonnes de l’EST Républicain. “Un licenciement économique ne peut être fondé que si, d’une part, les données économiques avancées sont avérées, ce qui n’est pas le cas, et si, d’autre part, les obligations de reclassement sont respectées. Là, encore tout faux… Pourquoi recruter un directeur sportif à l’extérieur alors que mon client avait les compétences pour ce poste ? Quand il recrute Mickaël Chrétien, le club sait pertinemment qu’il va procéder ensuite à des licenciements économiques. On augmente la masse salariale artificiellement pour venir ensuite se plaindre qu’il y a trop de postes. La vraie raison de ce licenciement, en fait, c‘est que le salaire de mon client était trop élevé.”

>> Rejoignez Foot National sur Whatsapp pour ne rien manquer de l’actualité du football français et amateur.

L’ASNL a seulement provisionné 120 000 € pour les litiges

Dans les semaines à venir, l’AS Nancy Lorraine va devoir gérer plusieurs litiges ajoute l’EST Républicain. Les huit joueurs remerciés en juillet réclament 990 000 €, l’ex-directeur général Thorsten Theys demande 317 000 €, et l’ex-médecin Frédéric Muel estime son préjudice à 380 000 euros. Problème, l’actuel quatrième du championnat National a seulement provisionné 120 000 euros pour régler les différents problèmes.

Podcast Men’s Up Life
 

Pour résumer

Patrick Gabriel, ex-responsable de la cellule de recrutement du centre de formation de l’AS Nancy Lorraine, conteste son licenciement et réclame 190 000 euros. Le pensionnaire du championnat National a seulement provisionné 120 000 € pour les litige.

Rédacteur
Aris Djennadi

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d’articles dans votre boite mail.