Liverpool : le revanchard Darwin Nuñez prend date – www.footmercato.net

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-08 09:43:25

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

La saison de Liverpool est pour le moment quasi parfaite. Vainqueur de la Carabao Cup contre Chelsea en finale (1-0) après prolongation, le club mène actuellement la danse en Premier League où une “finale” du championnat l’attend ce dimanche face à Manchester City à Anfield. Un petit point sépare actuellement les deux ogres anglais avant le coup d’envoi de leur duel fratricide. Tout le monde attend cette rencontre outre-Manche. Elle a même déjà commencé sur les réseaux sociaux et les médias à travers des petites phrases lâchées ici et là.

La suite après cette publicité

Une sorte de match dans le match, un duel d’attaquant sera particulièrement scruté entre l’irrésistible Erling Haaland et Darwin Nuñez. Ce dernier va se présenter sur la pelouse dans une forme étincelante. L’Uruguayen a encore frappé hier en Ligue Europa sur le terrain du Sparta Prague avec un doublé et un large succès 5-1 de son équipe. Autant dire que la route vers les quarts de finale est dégagée et la quête d’un possible quadruplé (Liverpool est aussi qualifié pour les quarts de finale de FA Cup contre Manchester United, ndlr) plus que jamais d’actualité.

À lire
Haaland et Alexander-Arnold se clashent violemment, le Real Madrid a trouvé son buteur

Jürgen Klopp l’adore

Il s’agirait du plus cadeau d’adieu de Jürgen Klopp, lequel va s’en aller en fin de saison. Nuñez a même été l’auteur du 1000e but de Liverpool sous le mandat du charismatique entraîneur allemand jeudi. «Il a l’attitude la plus importante qu’un attaquant doit avoir dans ce genre d’occasions. Il est une menace constante et il nous donne des espaces, des zones et des options» assurait-il après le succès d’hier en terres tchèques. L’ancien de Benfica, recruté 75 M€ il y a un an et demi progresse, à l’image de ce but arraché dans les ultimes secondes le week-end dernier contre Nottingham Forest. Il vient même de dépasser ses statistiques de sa première saison en Angleterre (16 buts et 11 passes décisives en 39 matches TCC).

La suite après cette publicité

Sa maladresse ne le lâche pas non plus, à l’image de cette rencontre face aux Blues le mois dernier où il a touché 4 fois les poteaux ! Néanmoins, les critiques glissent sur lui. «Ça ne le dérange pas. Il continue», affirme Klopp, malgré les chants moqueurs des supporters adverses. «Il a fait plus qu’une bonne première saison mais il a dû s’adapter, et aujourd’hui, et il est installé dans l’équipe, poursuit le coach allemand. Il adore jouer pour le club et avec ces garçons. S’il est à son apogée ? Pas encore mais il peut se développer.» Réponse contre Manchester City dimanche.

Pub. le
MAJ le