đź“° TF1 sera absent des Coupes du monde 2026 et 2030 : quel diffuseur a raflĂ© la mise en France ? – www.centrepresseaveyron.fr

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-07 10:33:28

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

La folle remontĂ©e française et le triplĂ© de Kylian MbappĂ© brisĂ©s par la sĂ©ance de tirs au but face Ă  l’Argentine en finale au Qatar resteront donc les dernières traces d’un Mondial diffusĂ© sur TF1. Les deux prochaines Ă©chĂ©ances seront retransmises ailleurs !

M6 s’est positionnĂ©

PrĂ©sident du Directoire du Groupe M6, Nicolas de Tavernost l’a annoncĂ© ce jeudi 7 mars 2024 sur les ondes de RTL : “Nous avons obtenu les droits de la Coupe du monde 2026. Et comme on ne voulait pas s’arrĂŞter lĂ , on a obtenu les droits de la Coupe du monde 2030. C’est donc deux Coupes du monde qui seront diffusĂ©es en accès gratuit sur M6″.

INFO RTL – “Les Coupes du monde de football 2026 et 2030 en exclusivitĂ© sur le groupe M6”@ndetavernost, prĂ©sident du directoire de M6, invitĂ© d’Yves Calvi dans #RTLMatin pic.twitter.com/PpBIiIfB6a

— RTL France (@RTLFrance) March 7, 2024

54 matchs par compétition

L’ancien patron des Girondins de Bordeaux a ajoutĂ© qu’il y aura “54 matchs dans chacune des deux compĂ©titions, sur l’ensemble de la compĂ©tition”. A l’inverse des derniers tournois qui comptaient 32 sĂ©lections et donc 64 matchs, les prochains se disputeront avec 48 Ă©quipes, pour un total de 104 matchs.

Il s’agira donc de “54 des meilleures affiches. Nous les verrons sur les chaĂ®nes du groupe M6, M6 en l’occurrence et en complĂ©ment sur la plateforme M6+”.

Les droits revendus ?

InterrogĂ© par Yves Calvi sur la possibilitĂ© que certains de ces droits soient revendus, Nicolas de Tavernost a rappelĂ© le rituel, Ă  savoir “d’aller ensemble avec nos confrères de la première chaĂ®ne pour aller sur les grandes compĂ©titions, notamment l’Euro 2024 que nous allons diffuser en partage avec TF1. Nous avons chacun la moitiĂ© de la compĂ©tition”, souligne-t-il.

Avant d’expliquer : “notre concurrent n’a pas souhaitĂ© poursuivre ce partage, c’est la raison pour laquelle nous avons pris nos responsabilitĂ©s”.