đź“° Steve Mandanda, ses dimanches ne se ressemblent pas – www.letelegramme.fr

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-03 21:47:22

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Pour Steve Mandanda, les dimanches se suivent et ne se ressemblent pas. Dimanche dernier, au Parc des Princes, « Il Fenomeno » avait été immense. Le penalty sifflé, pour une prétendue faute de sa part, n’avait pas entaché sa prestation magistrale. Au Roazhon Park, dimanche 3 mars 2024, l’ex-Phocéen a vécu un tout autre match.

Peu sollicitĂ© (11 ballons), le champion du monde 2018 a Ă©tĂ© totalement coupable sur l’ouverture du score, relâchant bizarrement un tir de Ponceau, permettant le but de Bamba (0-1, 59′), après une parade dĂ©terminante sur l’attaquant ivoirien.

« Les erreurs, ça fait partie du football »

« Les erreurs, ça fait partie du football. Il ne faut pas pointer du doigt untel ou untel, on est une équipe », le défendait Amine Gouiri. « C’est un ballon flottant, pas simple à gérer, après un très bon premier arrêt réflexe. En retombant, le ballon est relâché… Steve nous a faits beaucoup, beaucoup d’arrêts ces derniers temps. Il a été ultra-décisif, impactant pour le groupe, ça peut arriver », analysait Julien Stephan, qui l’a intronisé capitaine à son arrivée. Cette boulette vient ternir la saison plutôt solide du portier de 38 ans, prolongé récemment. À Lille et face à l’OM, il devra tout de suite rebondir.

Newsletter Football
La sélection de l’actualité football à ne pas manquer
Tous les vendredis Ă  18h15




Nos autres newsletters

À lire sur le sujet « Rennes, c’est la douceur de vivre ! » : pourquoi Steve Mandanda a si vite adopté la Bretagne