đź“° Football : scĂ©nario cruel pour les RuthĂ©noises, battues en fin de match Ă  Nantes – www.centrepresseaveyron.fr

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-03 20:46:16

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Rodez et Nantes ont livrĂ© une vraie bataille dans une rencontre oĂą les deux Ă©quipes ont terminĂ© Ă  dix contre dix. Après avoir frĂ´lĂ© l’ouverture du score en fin de rencontre, les Rafettes ont encaissĂ© un but dans les dernières minutes du match. “Il y a beaucoup de frustration, a reconnu OcĂ©ane Saunier, la capitaine. Je pense que l’on n’est pas assez concentrĂ© sur la fin de match. Il y a eu des dĂ©cisions contestables mais ce n’est pas cela qui nous fait perdre le match.”

Un mois après leur dernier succès contre Metz, déjà à l’extérieur (3-1), les Ruthénoises ont débarqué en Loire-Atlantique avec l’envie de faire aussi bien qu’à l’aller (1-0). Malgré cette motivation, les Nantaises ont été les premières en action, avec une tentative de Lalia Storti à l’entrée de la surface, qui n’a pas trouvé pas le cadre (6e). En bonne capitaine, Océane Saunier a lancé les offensives ruthénoises mais Emily Burns a veillé au grain sur sa ligne (17e).

MalgrĂ© la domination territoriale des Canaries, les protĂ©gĂ©es de Franck Plenecassagne – qui ne s’est pas arrĂŞtĂ© après match pour rĂ©pondre Ă  nos questions – sont parvenues Ă  s’approcher de la surface adverse (24e, 28e, 33e). Les Nataises ont aussi Ă©tĂ© dangereuses. Lalia Storti a rĂ©pondu sur coup franc (39e) puis MĂ©linne D’Oria a eu la possibilitĂ© de s’illustrer sur son premier ballon mais sa frappe s’est envolĂ©e (45e+1). Une illustration des bonnes intentions qui ont animĂ© les deux camps, mais la finition a fait dĂ©faut.

Les deux Ă©quipes ont Ă©copĂ© d’un carton rouge

Au retour des vestiaires, les Aveyronnaises ont évolué plus haut sans pour autant réussir à porter un réel danger devant le but nantais (47e, 48e). Sophie Vaysse a tenté à son tour sa chance sur coup franc (57e), en vain. La supériorité numérique consécutive au carton rouge d’Amira Ould Braham (62e) n’a pas été suffisante pour trouver la faille. Les sang et or se sont pourtant procuré leur meilleure occasion, lorsque Mikayla Dayes, bien décalée par Inès Barrier, a trouvé le poteau (70e).

Mais la chance des Rafettes était passée. Elles ont également fini à dix après le pied haut de Sophie Vaysse (83e). Et ont cédé peu après. Camille Robillard, à la réception d’un centre de Juliette Mossard, a trompé Pauline Moitrel pour offrir la victoire aux Nantaises (86e). Et nourrir les regrets de Ruthénoises passées près d’un gros coup.