đź“° Football – Ligue 2. Un duel capital, un forfait en dĂ©fense, un retour attendu : ce qu’il faut savoir avant FC Annecy – Quevilly Rouen – www.ledauphine.com

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-01 20:04:00

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Football – Ligue 2
Un duel capital, un forfait en dĂ©fense, un retour attendu : ce qu’il faut savoir avant FC Annecy – Quevilly Rouen

Ju.B.

01 mars 2024 Ă  20:04

| mis Ă  jour le 03 mars 2024 Ă  18:47
– Temps de lecture :

 | 

Gaby Jean et les Annéciens courent après une victoire au Parc des Sports depuis le 25 novembre (2-0 contre Ajaccio).  Photo Le DL /Tom Pham Van Suu

Gaby Jean et les Annéciens courent après une victoire au Parc des Sports depuis le 25 novembre (2-0 contre Ajaccio).  Photo Le DL /Tom Pham Van Suu

Ce samedi (19 heures), le FC Annecy reçoit Quevilly-Rouen pour le compte de la vingt-septième journée de Ligue 2. Retrouvez les dernières infos concernant le club haut-savoyard.

A lire aussi

« Tant qu’on n’était pas mort… » : dĂ©jĂ  en difficultĂ©, comment le FC Annecy s’Ă©tait maintenu en National en 2021

« Je suis lĂ  pour jouer, marquer des buts… » : après six mois de galères, Alexy Bosetti veut aider le FC Annecy Ă  se maintenir

L’enjeu : victoire obligatoire

Battu lors des trois dernières journées, le FC Annecy, relégué à sept points du premier non-relégable Bastia, n’a plus le choix. Encore plus face à un concurrent direct, dans ce duel de relégables. « C’est un match important, capital même. On va tout faire pour gagner ce match. Nos derniers matchs sont frustrants car dans le contenu c’était pas mal mais on n’a pas pris de points, constate le capitaine Ahmed Kashi. La situation est compliquée mais on garde espoir, on continue de croire en nous. » À l’image du match contre Concarneau (défaite 3-0) mi-février, les Annéciens misent beaucoup sur ce match pour sortir la tête de l’eau. Cette fois, il ne faudra pas se manquer. L’entraîneur Laurent Guyot ne dit pas autre chose : « Des contre-performances dans ce dernier tiers de la saison rendraient les choses encore plus difficiles […] Mais aujourd’hui, on a des motifs d’espoir pour aller chercher la victoire qui nous ferait tant de bien. »

Le contexte : des buteurs qui doivent se libérer

Contre Saint-Etienne (défaite 2-1), le FCA a largement eu les opportunités pour décrocher autre chose qu’une défaite dans le Forez. Mais c’est seulement sur penalty en fin de match que les Haut-Savoyards ont trouvé la faille. Depuis leurs arrivées respectives courant janvier, les trois recrues dans le secteur ne cumulent que deux buts à trois (Djoco 1, Camara 1, Beyer 0). « Peut-être qu’il y a un doute qui s’installe quand ils ne marquent pas mais, nous, on a confiance en eux et on va tout faire pour les aider à marquer. Ça concerne toute l’équipe, c’est à nous de les mettre dans les meilleures conditions. Par exemple, si on fait moins bien le pressing, eux s’épuisent et auront moins de lucidité devant le but. Il faut améliorer tous ces paramètres », décrit Kashi. Ce jeudi matin, le FCA s’est entraîné sur la pelouse du Parc des Sports également pour que les attaquants prennent des repères visuels supplémentaires sur le terrain du match. Sur la situation, Guyot préfère voir le verre à moitié plein et garder le positif : « On se créé de façon flagrante des opportunités de marquer. Quand je vois que sur les trois derniers matchs, on a inscrit un seul but sur penalty… Ce n’est vraiment pas cher payé pour nos adversaires mais on en est responsables. »

L’adversaire : QRM va mieux

Dans la zone rouge depuis la première journée, les Normands vont mieux en 2024 suite à un changement d’entraîneur (rarissime en cours de saison à QRM) avec l’éviction d’Olivier Echouafni qui a cédé sa place à Jean-Louis Garcia. « Il ne va pas falloir les prendre à la légère car c’est une bonne équipe », prévient Kashi. À l’aller, les Annéciens s’étaient imposés dans la douleur (2-1) face aux partenaires de Benjamin Leroy, l’ex-gardien de l’ETG, grâce à deux buts inscrits sur corner. Lors des deux dernières journées (2-0 contre Pau, 0-0 contre le PFC), Quevilly-Rouen a repris quatre points aux Annéciens qu’ils ont doublés et sur qui ils comptent deux points d’avance. Mais les Normands devront se passer de deux armes offensives avec les absences de K.Coulibaly (suspendu) et Delaurier-Chaubet (reprise). 

La phrase : « Ce sera une arme importante »

Laurent Guyot, au sujet de l’importance des coups de pied arrêtés : « Globalement, ça a plutôt bien fonctionné cette saison mais on n’est pas dans notre meilleure période dans ce domaine ces derniers temps. On va rentrer dans des périodes importantes où ce sera une arme importante. Yohan Demoncy nous a aussi rejoints pour cette raison. Il n’est pas forcément en réussite comme on a pu le connaître auparavant mais je rappelle qu’il a peu joué au Paris FC et un coup de pied arrêté, ça se joue techniquement sur des choses très précises et le rythme d’un match, ça joue aussi sur une phase arrêtée. On y travaille. »

Ce contenu est bloquĂ© car vous n’avez pas acceptĂ© les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront dĂ©posĂ©s et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
GĂ©rer mes choix


Tweet

Le groupe : Bosetti, Adeline et Barry de retour  

Guyot a effectué trois changements pour la réception de QRM par rapport à la défaite à Saint-Etienne. Privé de Mahop (blessé), il a décidé de se passer de Diaz et Beyer (choix). Des choix qui permettent de Barry et Bosetti de revenir dans le groupe de 18 joueurs. Adeline, indisponible depuis mi-janvier (pied), est de retour aussi. La cheville de Lajugie le laisse peu à peu tranquille mais « il serre beaucoup les dents en ce moment », confie Guyot. Kodjia est blessé, touché dimanche dernier à l’entraînement. Delphis, Ntignee et Falconnier (cheville) sont forfaits aussi. Mouanga (genou), opéré fin novembre, a repris la course. En plus de Beyer et Diaz, Testud, Caddy et Spano n’ont pas été retenus non plus.

Le groupe : Escales (g), Callens (g) – Lajugie, Soukouna, Jean, Goncalves – Kashi, Pajot, Demoncy, Adeline, Barry, Larose, Kandil, Billemaz – Camara, Djoco, Ntamack, Bosetti.

Absents : Kodjia, Delphis, Ntignee, Falconnier (blessés), Mouanga (reprise), Malbec (g), Diaz, Caddy, Beyer, Testud, Spano (choix).

>>Retrouvez le programme, le classement et les résultats de Ligue 2

  • Sport
  • Football


0 commentaire

RĂ©agir

Sur le mĂŞme sujet

« Tant qu’on n’était pas mort… » : déjà en difficulté, comment le FC Annecy s'était maintenu en National en 2021
2

Football - Ligue 2 « Tant qu’on n’était pas mort… » : déjà en difficulté, ...


02 mars 2024

« Je suis là pour jouer, marquer des buts... » : après six mois de galères, Alexy Bosetti veut aider le FC Annecy à se maintenir

Football - Ligue 2 « Je suis là pour jouer, marquer des buts... » : après ...


01 mars 2024




Newsletter. Le café des sports

Chaque jour

Recevez dans votre boîte mail l'essentiel de l'actualité sportive, des grands clubs de notre région aux événements internationaux.

Désinscription à tout moment. Protection des données