đź“° Football – Ligue 2. Plusieurs incertitudes, un adversaire invincible chez lui : ce qu’il faut savoir avant Ajaccio – FC Annecy – www.ledauphine.com

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-07 17:02:00

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Football – Ligue 2
Plusieurs incertitudes, un adversaire invincible chez lui : ce qu’il faut savoir avant Ajaccio – FC Annecy

Ce samedi (19 heures), le FC Annecy se déplace à Ajaccio pour le compte de la vingt-huitième journée de Ligue 2. Retrouvez les dernières infos concernant le club haut-savoyard.

Ju.B.

Hier Ă  17:02

| mis Ă  jour hier Ă  17:06
– Temps de lecture :

 | 

Hamjatou Soukouna et les Annéciens courent après un maintien à décrocher d’ici au 17 mai.  Photo Le DL/Tom Pham Van Suu

Hamjatou Soukouna et les Annéciens courent après un maintien à décrocher d’ici au 17 mai.  Photo Le DL/Tom Pham Van Suu

L’enjeu : une série à lancer, une victoire à décrocher

Sans victoire depuis quatre journées (1n, 3d), le FC Annecy a stoppé sa série de défaite par un maigre point récolté à domicile face à Quevilly-Rouen (0-0) qui le laisse à sept points de Troyes, le premier non relégable.

À onze journées de la fin, les matchs passent et les discours se répètent, le FCA a un impératif besoin de victoires pour grimper à nouveau dans le classement. L’entraîneur haut-savoyard Laurent Guyot n’en démord pas, il n’imagine pas d’autre issue qu’une réussite dans cette mission maintien.

« Je suis là pour travailler et y arriver. Car je vous dis qu’on va y arriver. Quand on regarde l’histoire encore récente de la L2, la possibilité de finir au bon endroit en fin de saison existe et est bien réelle. Je ne me morfonds pas sur le retard qu’on a. »

Malgré le retard, le club haut-savoyard veut rester structuré dans l’approche de ses rencontres : « C’est dangereux de se dire qu’on n’a plus rien à perdre car ça peut partir dans tous les sens. On se dit surtout que si on fait de bons matchs, on sera récompensés et on finira par se maintenir. »

La phrase : « On aura peut-être notre maintien à la dernière seconde »

Le défenseur central annécien Hamjatou Soukouna : « On va y croire jusqu’à la dernière journée. Peut-être que, comme Laval l’année dernière, on aura notre maintien à la dernière seconde. On compte bien se battre jusqu’au bout et on joue encore plusieurs concurrents directs. »

Ce contenu est bloquĂ© car vous n’avez pas acceptĂ© les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront dĂ©posĂ©s et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
GĂ©rer mes choix


Publication Facebook

Le contexte : rester en vie jusqu’à la 38e journée

C’est encore tôt pour en faire un objectif car il peut se passer encore énormément de choses dans ce championnat d’ici là mais le FCA a bien remarqué que la 38e et dernière journée l’enverra à Troyes, l’actuel premier non-relégable.

« Avant Troyes, il y a dix matchs d’ici là », prévient Guyot, qui sait aussi que les Aubois pourraient aussi être tirés d’affaire d’ici là. « Par respect pour Troyes, je ne veux pas en dire plus mais évidemment quand on regarde le classement, les équipes et le calendrier… Quand je dis que c’est possible, je n’invente rien », poursuit le technicien annécien.

Car le FCA a encore au programme notamment Dunkerque (17e, 30 mars), Valenciennes (20e, 6 avril), Bastia (14e, 27 avril) et donc Troyes (16e, 17 mai).

Le groupe : Kashi et Camara incertains, Mahop et Bosetti absents

Guyot va devoir attendre le dernier entraînement ce vendredi pour établir précisément son groupe qui s’envolera pour la Corse samedi matin.

Camara et Kashi, touchés contre QRM, sont incertains alors que Mahop n’a toujours pas repris l’entraînement depuis la défaite à Saint-Etienne (2-1) fin février. Un retour contre Bordeaux (vendredi 16 mars, 19h) n’est pas certain.

Bosetti (cheville) ne sera pas du voyage non plus. Mouanga et Delphis sont toujours forfaits également, alors que Ntignee a repris l’entraînement.

L’adversaire : Ajaccio impérial sur ses terres

Dans son antre de François-Coty, l’ACA ne laisse pas grand-chose. Dernière équipe de L2 invaincue chez elle, la formation d’Olivier Pantaloni, redescendue de L1 au printemps dernier, n’a plus perdu à domicile depuis 18 rencontres (13 victoires, 5 nuls à cheval sur deux saisons).

« Ça montre la difficulté de la tâche et que c’est une équipe difficile à manœuvrer chez eux. Il faudra être là, répondre présent et être efficace dans les deux surfaces », estime Guyot. Ajaccio, qui s’est incliné lundi à Angers (3-1), sera notamment privé de son attaquant Christopher Ibayi (suspendu), arrivé cet hiver de Rouen (N) et déjà auteur de quatre buts en sept rencontres.

À l’aller, le FCA s’était imposé au Parc des Sports (2-0) le 25 novembre , ce qui reste sa dernière victoire en date à domicile.

>> Les résultats, le classement et le calendrier de Ligue 2

  • Sport
  • Football


0 commentaire

RĂ©agir




Newsletter. Le café des sports

Chaque jour

Recevez dans votre boîte mail l'essentiel de l'actualité sportive, des grands clubs de notre région aux événements internationaux.

Désinscription à tout moment. Protection des données