Poissons. C’est après avoir observé une minute de silence en hommage à Jean Galizzi, longtemps secrétaire dirigeant incontournable de l’ASPN, respectée dignement, que l’arbitre siffle le début de la rencontre.

Dès la 3′, Poissons ouvre le score sur un magnifique but de Bontus qui lobe Simon, le gardien visiteur, venu à sa rencontre (1-0).

Le tir d’Espinar passe au-dessus de la transversale de Marmeuse, le gardien picheneille (11’). Le coup franc pour les locaux tiré par Hanon passe derrière le but visiteur (33’).

La tête de Menni frôle la barre de Poissons (17’). Juste avant la pause, la frappe d’Espinar rate le cadre.

Joinville égalise au retour des vestiaires sur un tir imparable d’Ayoub (1-1, 47′). Hossann voit son tir s’envoler au-dessus des buts de Simon (51′). Le coup franc picheneille, tiré par Scoditti, pour la tête de Hossann passe au-dessus du but et retarde la possibilité pour Poissons de repasser devant (59′).

Joinville reprend finalement l’avantage sur un corner (1-2, 81’) et porte un mauvais coup derrière la tête des locaux. Une dernière occasion se présente pour les hôtes, avec un tir de Girardot qui oblige Simon à mettre le ballon en corner. Cela ne donne rien (87’) et les Joinvillois ont pu assurer leur victoire, acquise avec panache. Poissons perd cette rencontre devant une belle équipe.