đź“° Ă€ Lens, l’entraĂ®neur brestois Éric Roy « aurait bien aimĂ© ĂŞtre sur le terrain » – www.letelegramme.fr

Source : Lien de l’article original
Date Heure de publication : 2024-03-07 16:38:00

⬇️ ————TRAD———– ⬇️

Ligue 1 (25e journĂ©e). RC Lens – Stade Brestois, samedi (21 h)

À Lens samedi, et face à Lille dimanche 17 mars, le Stade Brestois jouera deux rencontres cruciales : « Il est évident que nos deux prochains matchs diront beaucoup de choses de notre fin de saison », avouait Éric Roy après la victoire face au Havre.

À lire sur le sujet Pierre Lees-Melou sur le mercato d’hiver : « J’ai prouvé sur le terrain qu’il n’y a pas de regret »

Le front de l’attaque brestoise pourra de nouveau compter sur Steve Mounié, de retour de suspension : « Lors des deux derniers matchs, on a étiré le temps de jeu de Martin (Satriano), reconnaît Roy. On demande beaucoup à nos attaquants dans le premier rideau défensif. C’est peut-être aussi pour ça qu’ils peuvent manquer d’un peu de fraîcheur physique et d’arguments devant le but », justifie même l’entraîneur brestois, qui avoue préférer « avoir deux avant-centres pour se partager le match ».

Seul absent déjà connu côté brestois pour le déplacement de samedi, Julien Le Cardinal. Le défenseur, prêté par Lens, ne pourra affronter l’équipe dans laquelle il est encore sous contrat, selon un accord conclu entre les deux clubs.

« Un match fantastique à préparer »

Brest sera attendu à Bollaert, où la ferveur de tout un stade peut galvaniser une équipe : « Il y a une ambiance extraordinaire là-bas, il faut qu’on s’en serve aussi. Avec le staff, on n’arrête pas de se dire que c’est un match fantastique à préparer, et qu’on aurait bien aimé être sur le terrain (…). Jouer ce genre de match, quand on est deuxième de Ligue 1, à sept points de notre adversaire du jour, ce sont des conditions idéales. »

À lire sur le sujet Éric Roy : « J’avais fait en sorte que Franck Haise reste à Lens »

Newsletter Football
La sélection de l’actualité football à ne pas manquer
Tous les vendredis Ă  18h15




Nos autres newsletters

Lens, un club qu’Éric Roy connaît bien puisqu’il en a été le directeur sportif pendant deux saisons, alors que Franck Haise, le technicien lensois, était entraîneur de la réserve : « C’est un très bon entraîneur, que j’apprécie beaucoup. Tout ce qu’il a pu construire à Lens est assez extraordinaire. Ce club est un modèle à suivre. » Et Brest ferait bien de s’inspirer de son prochain adversaire, qui a terminé deuxième de Ligue 1 la saison dernière, à un petit point du Paris-Saint-Germain…